Déclaration concernant l'accès à l'énergie

Déclaration concernant l'accès à l'énergie

11 oct. 2022
Dans l'actualité locale, une mère célibataire de trois enfants s'est vu couper l'électricité, bien que le ministre de l'énergie, Claude Turmes, [...]
power supply

Dans l'actualité locale récente, une mère célibataire de 3 enfants s'est adressée au parti pirate luxembourgeois parce que son électricité était coupée. La raison : Elle n'a pas été en mesure de payer son solde final à temps. Bien qu'elle ait la preuve que toutes les avances ont été payées, elle avait maintenant du mal avec ce dernier compte et a donc été impitoyablement coupée. (Source : RTL.lu)

C'est là que Volt ne peut rester silencieux et doit faire une déclaration pour sensibiliser le public à la gravité de la situation.

Tout d'abord, nous aimerions remercier le parti pirate pour sa compassion et les actions qu'il a entreprises. Non seulement ils ont aidé cette mère dans le besoin, mais ils ont également enquêté et interpellé notre politicien vedette Claude Turmes sur sa promesse non tenue que les personnes socialement faibles ne perdront pas l'accès à l'électricité.

Nous soutenons ces efforts du parti pirate pour tenir nos dirigeants responsables de leurs paroles et de leurs actions, ou dans ce cas, de leurs inactions.

Pour cette raison, Volt demande également à M. Turmes de tenir sa parole et de prendre des mesures immédiates pour prévenir ces situations.

Nous soutenons donc la demande que le gouvernement garantisse l'accès à l'électricité, qui est considéré comme un droit de l'homme de facto, surtout en période de difficultés comme celle que nous traversons actuellement.

Cela signifie que les échéances de paiement actuelles doivent être immédiatement reportées pendant qu'une solution durable à long terme est trouvée et établie. Un fonds de secours qui évalue chaque cas pourrait être une option.

Quelle que soit la solution, nous tenons également à souligner que le gouvernement participe en tant que partie prenante de la société énergétique, ce qui le rend complice s'il ne renonce pas à ces pratiques inhumaines.

Image source: Herr Olsen (CC BY-NC 2.0)